Remplacer le verbe dire

Quand on cherche à améliorer son écriture, le verbe dire est l’un des premiers éléments à retravailler. Il existe des centaines de verbes pour le remplacer, plus précis, plus adaptés à la situation que vous décrivez.
Dans le cadre du Codex de Génération Écriture, sorti en août 2014, j’ai décidé d’en faire une liste de plus de 350 verbes en fonction de leur contexte d’utilisation.
Pour lire le Codex, c’est là.

.

Pour remplacer directement le verbe « dire » de façon neutre :
annoncer – articuler – déclarer – énoncer – exposer – exprimer – formuler – lancer – proférer

Pour commencer une conversation :
commencer – débuter – entamer – entonner

Pour préciser quelque chose :
analyser – décrire – décrypter – détailler – énumérer – épeler – expliquer – indiquer – nuancer – préciser – résumer

Quand il s’agit de discourir :
babiller – badiner – bavarder – cancaner – conter – débiter – déblatérer – dégoiser – discourir – disserter – gazouiller – jacasser – jaser – monologuer – narrer – palabrer – papoter – psalmodier – raconter – réciter – soliloquer

Pour répéter :
insister – rabâcher – radoter – rappeler – récapituler – redire – réitérer – répéter – reprendre – rétorquer – seriner

Quand on donne son avis :
commenter – compléter – conseiller – critiquer – faire remarquer – informer – renseigner – signaler – témoigner

Pour souligner l’affirmation :
acquiescer – affirmer – assurer – attester – appuyer – certifier – décider – garantir – souligner – soutenir

Pour montrer son accord (forcé ou non) avec son interlocuteur :
accepter – accorder – acquiescer – admettre – approuver – confirmer – céder – concéder – capituler – obtempérer – opiner – reconnaître

Ou au contraire son désaccord :
argumenter – contester – corriger – contredire – critiquer – (se) défendre – démentir – détromper – discutailler – ergoter – nier – objecter – parlementer – plaider – polémiquer – protester – rectifier – récuser – refuser – réfuter – réprouver – riposter

Quand on est content :
blaguer – chanter – chantonner – éclater de rire – s’esclaffer – exulter – s’extasier – glousser – jubiler – pouffer – se réjouir – ricaner – plaisanter – rigoler – ronronner – sourire

Quand on est triste :
déplorer – geindre – gémir – se lamenter – sangloter – se plaindre – pleurer – pleurnicher – regretter

Quand on flatte :
admirer – congratuler – encenser – féliciter – flatter – louer – minauder

Quand on a peur :
s’affoler – s’alarmer

Quand on se moque :
gouailler – ironiser – se moquer – narguer – nasiller – persifler – railler – taquiner

Pour porter un jugement :
estimer – condamner – jauger – juger

Pour souligner l’agacement :
s’agacer – s’énerver – s’enflammer – s’exaspérer – s’exciter – s’impatienter – soupirer – piaffer – siffler – trépigner

Quand on n’est pas content :
bougonner – enrager – grincer – grogner – grommeler – insinuer – s’insurger – s’indigner – maugréer – s’offusquer – pester – protester – pleurer – râler – rager – renâcler – ronchonner – rouspéter – vitupérer

QUAND ON CRIE (ou qu’on parle fort) :
aboyer – beugler – brailler – bramer – claironner – clamer – cracher – crier – déclamer – s’écrier – s’égosiller – s’emporter – enguirlander – s’époumoner – éructer – s’exclamer – exploser – glapir – gronder – hurler – marteler – rugir – scander – tempêter – tonitruer – tonner – vociférer – vomir

Quand on ne parle pas fort :
chuchoter – couiner – murmurer – marmonner – marmotter – glisser – souffler – soupirer – susurrer

Quand on a du mal à s’exprimer :
ânonner – bafouiller – balbutier – baragouiner – bégayer – bredouiller – cafouiller – s’étouffer – s’étrangler – haleter – zézayer – zozoter

Quand on appelle quelqu’un :
apostropher – appeler – héler – interpeller – invectiver

Quand on a (ou fait) une révélation :
annoncer – avouer – confesser – confier – déduire – dévoiler – lâcher – réaliser – révéler

Quand on (se) demande quelque chose :
demander – (s’)enquérir – (s’)interroger – s’intéresser – quémander – questionner – quêter – réclamer – requérir – solliciter

Pour continuer la conversation :
ajouter – continuer – enchaîner – enchérir – poursuivre – reprendre

Pour répondre :
répondre – rétorquer – répliquer – riposter

Quand on prévient :
avertir – menacer – prévenir – prophétiser – rapporter

Quand on propose quelque chose :
aviser – négocier – préconiser – prôner – proposer – recommander – suggérer

Quand on fait une hypothèse, qu’on hésite :
avancer – essayer – deviner – douter – hasarder – hésiter – risquer – soupçonner – supposer – supputer – tenter – tergiverser

Quand on remarque quelque chose :
constater – noter – observer – remarquer

Quand on ajoute son grain de sel :
ajouter – compléter – couper – glisser – intercéder – interrompre – intervenir – rajouter – rappeler – renchérir

Quand on se la pète :
fanfaronner – se gargariser – pérorer – se vanter

Quand on encourage :
compatir – encourager – exhorter

Quand on donne un ordre :
commander – exiger – interdire – intimer – ordonner – sommer

Quand on réprimande :
accuser – admonester – anathématiser – assener – blâmer – conspuer – fustiger – objurguer – réprimander – sermonner

Quand on se justifie :
alléguer – arguer – (s’)expliquer – invoquer – (se) justifier – plaider – revendiquer

Quand on demande pardon (ou qu’on pardonne) :
adjurer – (s’)excuser – implorer – pardonner – supplier

Quand on promet :
jurer – promettre

Quand on ment :
inventer – mentir – prétendre

Pour clore une discussion :
achever – adjuger – conclure – finir – trancher – terminer

Les inclassables :
choisir – éluder – s’étonner – exagérer – désespérer – se désoler – haranguer – insinuer – modérer – relativiser – saluer – se souvenir – tempérer – traduire

Bonus : quand on ne dit plus rien :
Imaginer – réfléchir – penser – songer

.

Bien sûr, cette liste est non-exhaustive et certains verbes peuvent être utilisés dans d’autres contextes que ceux dans lesquels je les ai classés. J’espère cependant qu’elle vous sera utile lorsqu’il s’agira de nettoyer vos textes de ses vilaines répétitions du verbe dire.

2 réflexions sur “Remplacer le verbe dire

  1. Because Banana dit :

    Parfait, pile après l’article sur la voix ce sont les deux compagnons parfaits pour se rafraichir l’esprit (surtout le cerveau) sur les capacités que le langage nous permet pour décrire un dialogue 😀 ! Merci, merci ! Et d’ailleurs cela me fait penser que cela fait des années que je n’ai pas lu le codex, un petit rafraîchissement avant de reprendre la plume ne ferait pas de mal x)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s