Comment dessiner ?

Parmi les questions les plus fréquentes que l’on me pose, il y en a une qui revient vraiment super souvent et qui ne cesse de m’étonner :

« Avec quel logiciel dessines-tu ? Car j’aimerais dessiner mes personnages, mais
comme je ne sais pas dessiner, je cherche un bon logiciel de dessin pour le faire. »

.
Alors.

.

L’heure est venue pour moi de lever le voile sur ce mystère impénétrable qu’est le dessin numérique. De vous en révéler les plus sombres secrets et de vous en faire découvrir les arcanes. Parce qu’effectivement, cette question appelle une réponse, et la voici :
.

Je dessine avec un logiciel unique : mes mains.
.

Voilà.

.

Plus sérieusement, je peux comprendre que le dessin numérique soit quelque chose qui intrigue, alors je vais vous expliquer un peu comment ça se passe.
.

14141820_1310115935666184_4109109691942617614_n

.

Voici mon espace de travail. Outre son niveau de swag très élevé, il est composé de trois éléments principaux :
• un ordinateur (le gros à gauche, celui de droite est à la retraite),
• une tablette graphique (le truc noir devant le clavier), accompagnée de son stylet (l’autre truc noir, plus petit, au niveau du coin supérieur droit),
R2-D2.

.

wacom-intuos-pro-medium

La tablette graphique est sans doute l’outil central là-dedans. Contrairement à ce que son nom laisse penser, elle ne ressemble pas à une tablette « normale », comme un iPad. Elle n’a pas d’écran, ne se connecte pas à internet et ne sert à rien d’autre qu’à remplacer la souris, d’une manière bien plus précise.

Pour faire simple, la tablette graphique est une sorte de feuille de papier sur laquelle on vient dessiner avec le stylet, sauf qu’au lieu d’apparaître directement sur la feuille, le dessin apparaît sur l’écran de l’ordinateur. 
Ce qui fait que, lorsqu’on dessine, on ne regarde pas sa main, mais l’écran. Exactement pareil qu’avec une souris, en fait.

.

Maintenant, si la tablette graphique agit comme une souris ultra élaborée, elle ne sert à rien sans un logiciel pour recueillir le fruit de ce que l’on va produire avec. Ces logiciels sont nombreux et très variés (le plus connu étant Photoshop) et leur rôle est de compléter la tablette graphique : là où la tablette est la feuille et le crayon, Photoshop sera l’encre et la peinture.

real-world-photoshop

Mise en exergue par Adobe lui-même, à l’occasion de la sortie de la suite Adobe CS4

.

Le dessin en lui-même ?
Faut pas rêver, c’est encore à la main qui tient le stylet de le tracer.

Malheureusement pour vous (et heureusement pour moi), il n’existe à ce jour aucun logiciel pour dessiner à votre place. Tout comme une marque particulière de crayon ne vous transformera pas en virtuose du dessin, Photoshop ne pourra rien pour vous si vous ne savez pas dessiner. Le seul traitement efficace contre vos bonhommes bâton se compose de patience, de persévérance et de beaucoup, beaucoup d’entraînement.
Et c’est tout.
.
Alors je sais, c’est décevant.
Mais allez, rien n’est impossible ! Personnellement, je suis convaincue que tout le monde peut dessiner. C’est juste une question de volonté. Et sinon, eh bien… il existe des gens qui savent déjà le faire et qui peuvent vous aider : les illustrateurs.

.

Publicités

16 réflexions sur “Comment dessiner ?

  1. Melgane dit :

    Haha ! C’est sur qu’en temps qu’illustratrice, recevoir ce genre de message ça doit un peu refroidir ! x) Comme si c’était simple de dessiner (vive la technologie !) et que tout le monde pouvait faire facilement ton métier en téléchargeant le bon truc…

    C’est rassurant qu’il n’existe aucun logiciel pour le faire à notre place… parce que je ne suis pas certaine – à moins d’aller dans l’intelligence artificielle et encore ! – que le logiciel soit capable de la créativité humaine… et puis il faut bien que les illustrateurs puissent travailler ! 😉

    J'aime

    • tiphs dit :

      Bof, ça me refroidit pas vraiment, mais c’est vrai que ça me surprend à chaque fois ! Je me demande comment on peut penser que, parce qu’on utilise un ordinateur, il peut tout faire à notre place… Comme tu le dis, aucune AI ne peut encore égaler le cerveau humain sur ces points-là ^^

      J'aime

  2. NaXya dit :

    Je suis plus ou moins d’accord avec tout l’article, utilisant moi même une tablette graphique.. sans savoir ni POUVOIR dessiner. C’est bien beau de dire que tout le monde peut dessiner, mais certaines personnes souffrent de ce qu’on appelle la dysgraphie. La dysgraphie, c’est quoi, bah c’est tout simplement un soucis de coordination des mains, créant lenteur et difficulté de manipulation du stylo/crayon dans le cas du dessin. Je viens pas te faire un reproche, juste que c’est jamais agréable pour ce type de personne (j’en fais partie, aussi je parle en mon nom principalement), même si la dysgraphie est le « dys- » le plus minoritaire ou du moins, un des moins répandu.

    La question se pose alors : tu parle dans un article (sur Wattpad du moins) du droit d’image. Je suis d’accord avec toi, il est capitale de le respecter. Tu énonce dedans que le seul moyen fiable et certain de ne pas avoir d’ennui c’est de dessiner soit même ou de faire appel à un illustrateur.. sauf que bah par exemple, je ne peux pas dessiner et je n’ai pas les moyens de faire appel a un illustrateur pour mes couvertures/mes illustrations. Il n’y a pas de solution miracle a ce genre de cas, sauf faire des recherches qui prennent un temps de psychopathe pour trouver les sources. Et le temps, bah faut l’avoir…

    Bref j’ai rien de plus a dire, a part ça et le fait que malgré tout ton article est très bien écrit !

    J'aime

    • tiphs dit :

      Hello !
      Alors je vais te faire une confession : je ne suis pas dysgraphique, en revanche je suis atteinte d’une maladie dégénérative et incurable au niveau des articulations des mains, qui se traduit par des raideurs, des déformations et des douleurs telles que je vis sous médicaments si forts qu’ils m’empêchent de conduire (je suis donc constamment défoncée, ahah).

      Alors je comprends, en partie (parce que je sais ce qu’est la dysgraphie, même si ce n’est pas pareil que ce que j’ai), ce dont tu parles, et c’est bien pour ça que je suis convaincue de ce que je dis : tout le monde peut dessiner.
      Le seul truc, c’est que le « dessin » ne prend pas la même forme pour tout le monde. C’est quelque chose de personnel, que les gens cherchent, travaillent et adaptent en fonction de leurs moyens.

      Je ne parle pas dans cet article de savoir dessiner en quelques jours ou avec une méthode miracle. Quand je parle de temps, je parle de celui que l’on arrache de force aux journées. Des heures de sommeil, de repas… Je parle de vraie volonté, celle qui s’arrache dans la douleur et la sueur. Ça prend des années, des heures, mais à partir du moment où on le veut vraiment, on peut y arriver. Tout le monde peut dessiner, mais au final, si peu de gens le font, c’est bien pour une raison, et à mon sens, c’est celle-ci. Le mental. Pas le handicap ou quoi que ce soit.
      Et le résultat n’a pas à être conventionnel pour être considéré comme réussi, beaucoup de gens composent avec leur handicap au quotidien, à force d’avoir cherché et expérimenté 🙂

      J'aime

      • NaXya dit :

        Perso ça fait des années que j’essaye de dessiner, c’est peut être un manque de patience mais à moins d’avoir un modèle, IMPOSSIBLE de faire un résultat (et dieu sait que je veux pas avoir de modèle vu à quel point ça restreint pour plusieurs aspects)

        J'aime

      • tiphs dit :

        Dans mon école, on a d’abord appris avec des modèles. L’observation aide énormément, notamment à se constituer une base concrète sur laquelle progresser par la suite 🙂

        J'aime

      • Melgane dit :

        Peut-être qu’il faudrait préciser le « quand on veut on peut », parce que cette formule souvent est prise comme une formule magique un peu condescendante type « mais c’est sûr que si t’as pas de volonté… » alors souvent, quand je l’emploie, j’explique que, quand on veut on peut ne veut pas dire qu’il suffit de vouloir, mais bien que, quand on veut, quand on veut vraiment, on se donne réellement les moyens d’arriver à ses fins. « Quand on veut on peut » ne sous-entend pas, comme le croient beaucoup de gens, que les choses sont faciles, mais que l’on se donne les moyens.

        Je suis aussi intimement convaincue que, quand on veut, ben on peut ! 😀

        J'aime

    • tiphs dit :

      Alors pas forcément ! Mon impression, c’est que ça tient plus à la nature même du travail qu’à la manière de le faire : les métiers artistiques peinent beaucoup à gagner en crédibilité. Que ce soit un musicien, un auteur, un dessinateur… dans la mesure où beaucoup en font un passe-temps, il est difficile de le voir autrement. Et pourquoi payer pour quelque chose que les gens font pour s’amuser, au départ ?

      J'aime

  3. RepelloMoldum dit :

    Petite question bête, mais voulant me mettre au dessin je me heurte à un soucis auquel je n’aurais pas pensé : je ne sais pas par quoi commencer et surtout comment progresser (je connais des amis qui dessinent depuis longtemps & ne progressent pas d’où cette question^^)

    J'aime

    • tiphs dit :

      Là comme ça, c’est difficile de te dire… il faut déjà trouver ce que tu as envie de dessiner.
      La toute première chose que j’ai faite quand j’ai commencé mes études, c’est 1- du croquis humain et 2- de la nature morte. Soit du dessin d’observation.

      Observer les choses, comprendre comment elles sont faites et pourquoi elles ont l’aspect qu’elles ont est essentiel pour pouvoir progresser. Exemple tout bête, mais réussir à saisir comment la lumière se reflète sur du métal par rapport à du bois, ça a l’air extrêmement compliqué, mais à force d’observation, on comprend comment ça marche et ça ne devient plus qu’une question de calculs.

      Donc ouais, si j’avais un truc à te conseiller pour commencer et progresser, c’est d’observer. Ne pas hésiter à consulter des images pour te servir de références (sans les décalquer, sinon tu ne progresseras pas) et voilà !

      J'aime

      • RepelloMoldum dit :

        Merci bien 🙂 oui parce que mon but (même si c’est que pour moi & que je sais que le dessin c’est pas tu décides un jour et t’es un artistes le lendemain & que c’est un processus long (& douloureux ^^) j’aimerais pouvoir dessiner mes propres personnages parce que plus j’écris & plus je me rends compte que c’est un avantage (pour moi, parce que je trouve jamais LE perso qui ressemble à celui de mon imagination et du coup c’est frustraaant quand je veux le montrer aux autres ^^) du coup je me demandais s’il valait mieux commencer par « n’importe quoi » & puis voir où ça mènerait ou commencer par notre objectif & progresser vers le but final (je sais pas si c’est très clair ^^)

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s