Comment décrire une voix ?

Là comme ça, vous vous dites « non mais c’est facile de décrire une voix, j’ai un minimum de vocabulaire et j’ai un dico » mais en réalité, la voix est un instrument aux mille facettes qui possède autant de qualificatifs qu’elle a de nuances : une infinité. Alors voici une brève liste, non exhaustive, des différents termes permettant de décrire une voix, afin d’être le plus précis possible dans vos descriptions, et d’éviter les « suaves » et « chaudes » sur-représentés dans les romans.

.

Personnellement, je différencie deux types d’adjectifs :

.

La voix caractérisée d’après le volume, le timbre, le mode d’articulation :

Aiguë : timbre de voix se plaçant sur de hauts octaves. En acoustique, on différencie les aigus des graves à leur fréquence, ce qui fait qu’une personne possédant une voix naturellement grave peut parler dans des tonalités aiguës, qui resteront plus graves que les tonalités graves prononcées par les timbres naturellement aigus (oh la la, ça commence bien ce lexique).

Basse : voix dont la sonorité est peu marquée, généralement sans timbre, très proche du chuchotement.
Blanche : voix sans timbre, inexpressive ou sans résonance.

Caverneuse ou sépulcrale : voix grave et vibrante qui semble venir des tréfonds de l’âme. Très adaptée aux entités maléfiques et millénaires, à Smaug aussi…
Chantante : à mi-chemin entre le langage parlé et le langage chanté, une voix chantante a des accents joyeux qui soulignent la bonne humeur et la légèreté.
Chaude : voix douce, prenante et attirante, qui procure une sensation de bien-être, très agréable à entendre. C’est davantage un timbre de voix qu’un ton que l’on peut emprunter.
Claire : voix affirmée, maîtrisée, que l’on entend sans problème.
Claironnante : voix claire et retentissante, semblable au clairon.
Criarde : qui rend un son aigre et perçant, peu agréable à entendre.
Cristalline : voix claire, sans défaut.

Doux ou suave : voix au timbre agréable, rassurant, sans violence.

Faible : voix à peine audible, qui souligne la faiblesse de la personne qui parle.
Fausset (de) : voix aiguë
Fluette ou grêle ou frêle : voix fragile et aiguë que l’on entend à peine. Souvent attribuée aux enfants ou aux jeunes filles.
Flûtée : voix douce et nette, dont le son rappelle celui d’une flûte

Grave : contrairement à la voix aiguë, la voix grave couvre des fréquences basses. Naturellement associée aux voix masculines.
Grinçante : voix agaçante, qui manque d’harmonie, semblable au grincement d’une porte.
Gutturale : voix rauque et profonde qui vient de la gorge.

Harmonieuse ou mélodieuse : voix très agréable à entendre, sans défaut.

Imperceptible : voix que l’on entend à peine.

Métallique : voix qui résonne de manière artificielle.
Modulée : voix contrôlée, suivant un rythme agréable à entendre.
Monotone ou monocorde : voix ennuyeuse, qui reste toujours sur le même ton sans variation.

Nasillarde ou nasale : voix qui vient du nez, s’appliquant le plus souvent aux gens enrhumés.

Pénétrante : voix qui procure une émotion forte.
Perçante ou pointue : voix forte tirant vers les aigus.
Plate : contraire de la voix chantante, c’est une voix sans accent particulier.
Pleine : voix puissante venant du ventre.
Profonde : voix ample et grave qui semble venir du plus profond des entrailles.
Puissante ou sonore ou de stentor ou retentissante ou forte : voix forte, parfaitement audible.

Rauque ou rocailleuse ou graveleuse ou rude : voix grave, rêche, qui donne l’impression que quelque chose râpe la gorge. La personne semble avoir des difficultés à parler.

Sourde : voix peu sonore, qui ne porte pas.
Suraiguë ou haut perchée ou stridente : voix très aiguë, peu agréable à entendre, qui agresse les tympans. Peu se référer à un cri.

Tonitruante : voix très forte, qui retentit (voire résonne) comme un coup de tonnerre.
Traînante : voix dont l’élocution est très lente. Peut parfois s’approcher d’un ton moqueur.

Voilée : voix qui a perdu de son intensité, de sa netteté, comme si le son était recouvert d’un voile. Plus douce qu’une voix rauque ou enrouée.

.

La voix caractérisée par les états physiques ou moraux :

Aigre : voix qui produit une impression piquante, désagréable.
Aimable ou cordiale : voix avenante, rassurante, qui incite à la confiance.
Avinée : voix d’une personne ivre.

Bourrue : d’une rudesse qui n’exclut pas la bienveillance.
Brisée : voix qui perd soudain en intensité et en netteté, sous le coup d’une émotion.

Cajoleuse ou conciliante ou affectueuse : voix douce et rassurante qui soutient et rassure l’interlocuteur.
Caressante : voix agréable à entendre, qui donne l’impression d’une caresse.
Cassante ou sèche : voix forte et agressive qui veut généralement mettre fin à la discussion en cours.
Cassée : voix difficile à entendre, rendue rauque par un effort physique ou un choc émotionnel.
Courroucée ou indignée : la locuteur est furieux et exprime son mécontentement de manière plus ou moins forte.

Désespérée : je ne vous fais pas un dessin.
Désincarnée : le locuteur n’a pas d’enveloppe physique (esprits) ou ne semble pas en avoir. Voix plutôt inquiétante.
Doucereuse ou mielleuse ou onctueuse : synonyme de doux, à connotation plus péjorative cette fois. L’adjectif mielleux est souvent utilisé pour désigner une personne « lèche-botte », voire hypocrite.

Émue : voix chargée d’émotion, elle peut être faible, vibrante et trembler légèrement, voire être larmoyante.
Enrouée ou éraillée : synonyme de rauque, une voix enrouée est plus faible et s’applique le plus souvent aux malades ou aux personnes venant de pleurer.
Étouffée : voix de faible intensité, que l’on a du mal à entendre car occultée par quelque chose.
Essoufflée : la personne a du mal à s’exprimer car elle manque d’air, peine à prendre sa respiration.
Éteinte : voix rauque, faible, qui exprime la fatigue ou la lassitude.
Éthérée : synonyme de désincarnée, avec une connotation plus positive. Les fées peuvent avoir des voix éthérées, par exemple.
Étranglée : voix qui a de la peine à sortir de la gorge, à cause d’une vive émotion ou d’un problème physique (un étranglement… par exemple)

Ferme ou assurée :
Fragile : le locuteur est sur le point de pleurer
Furieuse : voix forte qui exprime une très grande colère.

Grasse : voix aux accents grossiers.

Haletante : voix laissant fortement entendre la respiration.

Impérieuse ou autoritaire : le locuteur est en position de commandement ou impose son point de vue.
Inquiète : voix qui peut varier en intensité, exprimant l’inquiétude.

Joyeuse ou amusée ou enjouée ou gaie : voix qui manifeste la bonne humeur de la personne.

Lugubre : empreint d’une profonde tristesse, d’accablement et de désespoir.

Mordante : voix puissante, particulièrement pénétrante, qui démontre une certaine agressivité et met mal à l’aise l’interlocuteur.
Morte : similaire à la voix blanche, une voix morte n’exprime plus aucune émotion. Connotation négative, idée de fatalité.

Pâteuse : voix affaiblie, engluée. On peut avoir une voix pâteuse en se réveillant, ou lors d’une gueule de bois.
Plaintive : le locuteur se plaint (ça c’était dur), cherche à attirer de la clémence ou de la pitié.
Posée ou calme : voix douce et assurée, pleine de sagesse et de sérieux.

Résolue ou décidée : qui exprime la conviction.
Rieuse : voix qui retranscrit la joie et l’amusement.

Saccadée : la personne a du mal à s’exprimer, les mots sont entrecoupés. Peut advenir dans une situation où le locuteur manque de souffle ou s’il est particulièrement énervé au point de parler par monosyllabes.
Sarcastique ou sardonique ou ironique ou gouailleur ou acerbe ou cinglant : ton emprunté pour se moquer de quelque chose ou de quelqu’un plus ou moins violemment
Sévère ou dure : voix aux accents incisifs, empruntée pour exprimer le mécontentement.
Sifflante : la voix produit un effet de sifflement sur les consonnes s, x, z, voire f. Certaines voix sont naturellement sifflantes, bien que la plupart du temps le ton devienne sifflant lorsqu’on a du mal à respirer, sous le coup de l’essoufflement ou de la colère soudaine par exemple.
Solennelle : voix empreinte de gravité adoptée dans des situations importantes, elle soutient la plupart du temps un discours sérieux.
Songeuse ou rêveuse : la personne est généralement perdue dans ses pensées, ses réflexions.

Tendre : voix chargée de douceur, apaisante, dans laquelle s’entend l’attachement.
Tendue : une voix tendue trahit la nervosité d’une personne (agacement, inquiétude, colère)
Timide : la personne ne parle pas fort et de manière hésitante.
Tranquille ou confiante : voix paisible et apaisante, exprimant l’assurance de la personne.
Tremblante ou tremblotante ou chevrotante : voix instable, que la personne ne contrôle pas. Adoptée lors d’émotions particulièrement fortes (excitation, inquiétude, énervement) ou par les personnes âgées.
Triste ou morne : voix exprimant le mal être de la personne.

Usée ou fatiguée : voix altérée, qui a perdu de sa force. Le locuteur est généralement fatigué, affaibli, malade ou mourant.

Vibrante : voix chargée d’émotion, de passion, d’enthousiasme.

.

Et je pense qu’il s’agit là d’un bon début ! Même si, malgré tous ces mots, décrire avec précision le timbre d’une voix est impossible, puisque chacun est unique.

.

Cet article a été rédigé pour le Codex de Génération Écriture, disponible ici !

Publicités

Une réflexion sur “Comment décrire une voix ?

  1. Melgane dit :

    Je crois surtout que, si une voix est difficile à décrire, c’est moins parce que chaque voix est unique que par la nature même d’une voix. Un son est assez difficile à décrire. Comme une couleur. Si un aveugle de naissance nous demande ce qu’est le vert, le bleu, le jaune, etc., on va avoir des difficultés à expliquer. On peut expliquer par la symbolique (le bleu la confiance, le calme, le rouge le caractère) mais ça ne décrit toujours pas la couleur. On est un peu face à cette même problématique pour la voix, en fait (d’où le besoin de passer par l’émotion et le sentiment : cassante, timide, triste, etc. qui décrivent davantage le ton que la voix elle-même).

    Quoi qu’il en soit tous les qualificatifs que tu présentes peuvent effectivement aider !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s