Les Ailes d’Émeraude – Alexiane De Lys

Je n’avais jamais entendu parler des Ailes d’Émeraude. Jamais. Pourtant, il s’agit du roman gagnant du concours Nouvelles Plumes & France Loisirs 2014, le truc est un best-seller vendu à plus de 100 000 exemplaires partout en France… et je suis passée complètement à côté. La honte, pour une meuf qui se targue de suivre un peu les maisons d’édition qui lancent de jeunes auteurs.

.

Les Ailes d’Émeraude, c’est une trilogie fantasy que je qualifierai de jeunesse/young-adult, racontant l’histoire de Cassiopée, une jeune Myrme ayant grandi dans le monde des humains. Rattrapée par son passé et ses origines, la jeune femme devra apprendre à maîtriser ses nouveaux pouvoirs, et faire face à la menace qui pèse sur son peuple…

Résumé du tome 1 :

« À bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde est lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie…

Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé.« 

.

Mon avis en (pas si) bref :
.
Le résumé peut faire peur, surtout quand on est devenu allergique au schéma orpheline/beau gosse/élue à force de lire des horreurs telles que The Mortal Instruments (au pif, vraiment)(ma saga détestée du monde entier, mais c’est pas le sujet). Couplé à l’illustration franchement pas terrible, ça donne moyennement envie, mais en fait, j’invite chaudement tout le monde à faire un gros doigt d’honneur à cette couverture qui ne rend pas du tout justice à cette histoire, et à vous plonger dans les mots d’Alexiane.

Les Ailes d’Émeraude est un récit que j’ai trouvé intelligemment mené. Subtil, réaliste tout en intégrant les codes de la littérature jeunesse, l’auteur a su insuffler une âme à ses mots sans en faire des tonnes, le tout avec une jolie dose d’humour et beaucoup de fraîcheur.
 .
Les personnages sont attachants et il est facile de s’identifier à l’héroïne, dont la répartie et le caractère sont de ceux que nous rêverions tous d’avoir : affirmé et sans peur, avec malgré tout cette touche d’humanité qui la rend crédible. L’auteur joue avec les clichés, nous donne l’impression de tomber dans leur piège avant de finalement les dézinguer un par un. Et ça, moi, je fais feu des deux pouces. Je ne suis pas du genre à me battre contre les clichés, au contraire, j’aime les voir bien utilisés, et c’est le cas ici.
 .

Au niveau du style d’écriture, je le qualifierais de spontané et frais. Très oral, je le trouve parfaitement adapté à l’histoire (mais j’admets volontiers qu’il ne puisse pas plaire à tout le monde, notamment aux amoureux des styles fournis et très travaillés). On a l’impression de sentir toute la personnalité de l’auteur au travers de ses mots. Sa jeunesse, sa maturité, son enthousiasme et surtout sa sincérité transpirent de chaque phrase et c’est, à mon sens, ce qui rend le récit si particulier et unique.

.

Ça faisait longtemps que je n’étais pas tombée sur quelque chose au ton si résolument léger, à l’intrigue mignonne et captivante, un peu sombre mais avec une touche de naïveté. Si j’avais découvert ce roman quand j’avais 13, 14 ans, je ne doute pas un instant qu’il serait devenu l’un des piliers de mon adolescence, au même titre qu’Ewilan ou Harry Potter.
 .
Car c’est une histoire merveilleuse et très bien racontée que nous livre Alexiane de Lys avec Les Ailes d’Émeraude. Clairement ciblé jeunesse, l’auteur nous offre un roman sans prise de tête, agréable à lire et vraiment, vraiment cool, quel que soit notre âge. Je ne m’attendais pas à ça, ni au coup de cœur qui a suivi. J’attends le tome 3 avec impatience.

.

.

Un petit mot concernant le tome 2 :

Une suite à la hauteur de mes attentes. La magie et le suspens sont toujours au rendez-vous, l’intrigue se complexifie, s’assombrit et gagne en maturité, sans pour autant se départir de son ton léger si merveilleux. Mon seul regret concerne la romance déjà trop bien installée. Même si je comprends la nécessité de la faire passer au second plan pour se concentrer sur les reste, cette absence de petits trililis des débuts entre nos deux héros m’a un peu manqué, mais c’est strictement personnel (je suis un poney trop romantique). Ce qui ne m’a pas empêché de beaucoup aimer, encore une fois.

.

Suivez l’auteur sur Facebook !

.

Et un petit bonjour des mes illustrations de cet univers pour finir #instantpub
Publicités

5 réflexions sur “Les Ailes d’Émeraude – Alexiane De Lys

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s