Mes carnets de voyage – L’Europe du Nord #4 : le Danemark et les Pays Bas

Et là, on arrive dans cette partie où je n’ai presque plus aucune photo. La vieille lose qui pue.

• 30 juillet – Copenhague 

Après avoir encore roulé, nous être arrêtés pour randonner et visiter de charmants petits villages, nous voici à Copenhague pour la soirée, le temps pour nous de glander au camping (parce que ça fait du bien aussi) pour, le lendemain, décoller à 9h pour visiter la ville. Objectif numéro 1 : la petite sirène.
OUIIII MAIIIIIS on n’est plus coupés du monde, Copenhague, c’est une vraie grande capitale européenne, et bah, du coup, après avoir bien visité, on s’est aperçu qu’on avait mal aux jambes et que, merde, elle était vachement loin en fait la petite sirène. Donc on a pris un bateau à touristes dans le charmant port de la photo ci-dessus pour visiter la ville via l’eau. Sympathique.
Et donc, l’oiseau local, c’est le cormoran, sache-le. Y en a partout, et c’est plus bruyant et gros qu’une mouette.

Et enfiiiin, après de longues minutes de visiiiiite…

TADA ! La vraie petite sirène d’Andersen, en pierre et en métal ! Plus petite qu’en photo, en fait elle est à échelle humaine (je sais pas trop à quoi je m’attendais) mais, surtout, blindée de monde. Je  l’ai vue de près et sans avoir à braver les touristes, donc je suis contente. Elle est belle.
• 1er Août – musée Viking
Me demande pas le nom du musée ni de la ville, je m’en souviens pas, et le carnet de bord ne les mentionne pas. Un super musée où on a passé quelques heures, le temps de découvrir les moeurs, les habitudes de vie, la cuisine, l’architecture et l’artisanat Viking, comment construire un bon drakkar et un gros bouclier badass, cuisiner une galette à la barbare, s’habiller en viking pour faire des photos, tout ça. J’ai toujours le collier viking que j’avais acheté là-bas.
ET TADA, time to show la photo dossier.  Mais je l’aime bien quand même.
Et ces costumes étaient monstre classes.

• 2 août – Legoland.

EH OUAIIIS. Situé dans la ville de Billund, un parc entièrement dédié aux LEGO se dresse fièrement. Bon, en soi, y a pas des masses d’attractions à l’intérieur, c’est surtout de la visite : le monde entier a été reconstruit en LEGO. Ci-dessous, la ville de Copenhague en miniature, seule photo qu’il me reste de cette journée au parc. Sinon on a aussi vu les sept merveilles du monde en prenant un petit train, avant de faire un safari au milieu d’animaux grandeur nature d’un réalisme troublant…

Une autre dimension, ce truc.

• 3 août – Ribe
Un petit village médiéval plutôt sympathique, même s’il est rempli de Diddle. Mais si, cette souris difforme qui a ravagé les cours de récré il y a quelques années, avant d’être rejointe par ses potes Diddlina, Pimboli et je sais plus le nom du cheval.
Après ça, j’étais en train de me dire que je ne me rappelle pas grand chose de notable du Danemark, et pour cause… ON Y EST PAS RESTÉS PLUS QUE ÇA. On est redescendus, on s’est accordés quelques journées plage (nudistes) en Allemagne avant de passer en Hollande. Enfin, aux Pays-Bas. Et on y est allés vraiment douuuucement, parce que c’est un petit pays, Paris était indiqué à moins de 500km alors comment te dire que ça puait grave la fin ?

Camping sauvage interdit, HAAAHAHAHA, camping municipal obligatoire, donc, ô joie, on se rapproche vraiment de chez nous, les mentalités changent.

• 8 août – visite de Gouda.

La ville, pas le fromage.
Et dis-toi que le gouda de Gouda, bah il a pas le même goût que notre gouda. Il est vachement bon.
L’après-midi, sur la route, on est arrivé sur un autre site classé au patrimoine mondial de l’Unesco : un site de 19 moulins à vents alignés des deux côtés d’un cours d’eau. Ni une ni deux, en bons touristes, on s’est embarqués sur un petit bateau pour admirer tout ça.
On les voit justement dans la pub pour le gouda, en ce moment.
Bah voilà, tada, je les ai vus en vrai.
Y a encore des gens qui vivent là, dans cette carte postale paisible,
et qui sont obligés d’utiliser une barque pour sortir de chez eux.
Ca fait presque décor de minigolf. Et, malgré
la chaleur de l’été, tout est vert fluo.

• 9 août – Efteling

Un parc d’attraction méga chouette, le plus vieux d’Europe si je ne dis pas de bêtise, avec des arbres juste énormes, une ambiance féérique, paye ta concurrence à Disneyland ! 23€ l’entrée en plus, booon ben voilà hein ? Là j’écris avec le dépliant sous les yeux, imitation vieux parchemin avec des fées, des trolls et des lutins partout, t’as capté que ce parc tourne principalement autour du folklore.
Le premier truc que je refais si je retourne dans le coin.
• 10 & 11 août – Amsterdam
La capitale qui m’a le plus marqué des quatre. Déjà, parce qu’on a débarqué là-bas le lendemain de la gay pride, dans un total hasard. Et bon, les rues le lendemain de la gay pride, mon gars, laisse-moi te dire qu’il n’y a pas que des papiers par terre, y a aussi des mecs qui cuvent dans leur vomi. Et des putes.

Notre camping se trouvait au bord de la mer, face à un immense champ d’éoliennes. Alors non, c’est pas très beau, en effet. Mais j’ai trouvé que ça avait une certaine euh… poésie, à voir toutes ces hélices tourner au loin et se refléter sur l’eau.
Après nous êtres pris une méga averse sur la gueule, mes parents, trempés, ont été forcés de s’acheter de magnifiques t-shirts « AMSTERDAM », trouvés dans le premier tabac-presse du coin. Mais au moins ils étaient secs, et il étaient libres de toute feuille de cannabis brodée. Parce que ouais, dans les tabac-presse, on le sait, tu peux acheter tout le nécessaire pour faire ton pétard, et même redécorer ta maison en vert jaune rouge si t’as envie.

• 12 août – Marken 

Un village plus hollandais tu meurs. Toutes les maisons sont en bois, on dirait des maisons de poupées tellement leurs couleurs sont inhabituelles. Finies les cabanes rouges typiques des pêcheurs scandinaves, place aux planches de bois vertes, avec des jointures blanches, histoire de rendre tout ça un peu plus bigarré et champêtre. Y a des fabriques de sabots partout, et le centre du village s’organise autour de son port… On a traversé de nombreux villages typiques au cours du voyage, mais celui-là, il avait un truc unique que les autres n’avaient pas. Sans doute la couleur de ses maisons.
Ou peut-être certains de ses habitants, qui vivaient pour de vrai avec les tenues traditionnelles ? Ou alors les petites barrières bien jolies et propres ? J’sais pas.
Et la petite blondinette, c’est ma soeeeeeuuuur ! Qui boudait. HAHA.
En fin d’après-midi, on continue de descendre et, inévitablement, on passe en Belgique… Ca ne rend pas justice au plat pays, mais il pleuvait des cordes, et les villes côtières par lesquelles ont est passés étaient juste… affreuses. Sales, grises, couvertes de graffitis, bref, c’était terriblement laid. Mauvais temps et touristes, on n’a pu stationner nulle part, alors on a simplement tracé jusqu’à la frontière française.
Welcome back, sweetie.
Encore quelques jours autour de Calais, du Touquet, avant de retrouver des amis de la famille en région parisienne, pour se taper le Parc Astérix tous ensemble. Grosse, grosse poilade en ce 16 août. C’est trop bien le parc Astérix, ils sont bêtes de ne pas l’ouvrir l’hiver, sinon j’irai plus souvent ! (parce que moi en saison, je bosse, alors je peux pas venir)
Le seul truc qui fait bizarre, c’est de penser qu’il y avait un mois en arrière, on était sur un bateau entre les îles lofoten et le continent, au nord du Cercle Polaire, en train de regarder des marsouins depuis le pont. *soupir*
 
• 17 au 21 août – la Normandie.
Étretat, le Mont Saint Michel qu’on connaissait déjà, Honfleur… c’est joli, c’est sûr. Mais ça n’a pas le même charme que tout le reste. La nostalgie est déjà là, avant même de revenir garer le camping car sur le parking de notre maison, le 23 août.
Et ça me fait vraiment très bizarre de terminer ce petit carnet de voyage. Enfin petit, on se comprend. J’ai terminé ma lecture de notre cahier de bord, je mets un point final à cet article, c’est comme si j’avais voyagé une nouvelle fois, avant de revenir une nouvelle fois à la maison.
La nostalgie est toujours là.
FIN
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s